Les indispensables lors d’un entretien d’embauche

Les indispensables lors d’un entretien d’embauche

Félicitations, votre candidature a tapé dans l’œil du recruteur.

À présent, la prochaine étape est l’entretien d’embauche. De plus en plus près du job de vos rêves, nous allons vous aider à réussir votre entretien en vous préparant à éviter les erreurs les plus courantes.

 

 

LA PONCTUALITE

 

Forcément, si vous arrivez en retard, vous minimisez vos chances d’être embauché avant même que l’entretien n’ait commencé. La ponctualité est un savoir-être fondamental dans le monde du travail. Si vous ne connaissez pas le lieu exact, vérifier avant l’adresse du rendez-vous et calculez votre temps de trajet avec le GPS (prévoyez une marge lors des heures de pointe). Si malgré toutes ces précautions, vous savez que vous aurez du retard (exemple : accident, panne de véhiculé…), n’oubliez pas de prévenir en amont et de vous excuser (au téléphone puis en face à face).

 

 

LE CONTACT VISUEL

 

En effet, le fait de fuir le regard de votre interlocuteur  ne sera qu’une traduction de votre malaise ou votre stress. Entraînez-vous la veille devant un miroir. Le jour-J détendez-vous en respirant calmement avant l’entretien. Ne perdez pas de vue qu’un entretien reste une simple conversation entre deux personnes qui se présentent chacune leur tour et qui font connaissance autour de questions mutuelles.

 

 

LE LANGAGE CORPOREL

 

Le langage corporel représente plus de 60 % de la communication dans une relation, elle est donc évidemment importante lors d’un entretien.
C’est pourquoi il ne faut pas la négliger. Ainsi, relaxez-vous ! Posez votre stylo, mettez vos cheveux en arrière pour ne pas jouer avec et dégager votre visage, éloignez vos mains de votre bouche, tenez vous droit et ne croisez ni vos bras ni vos jambes. Regardez votre interlocuteur dans les yeux afin de dissimuler un maximum toute manifestation de votre malaise, qui pourrait s’il est excessif être perçu comme suspect.

 

 

LA POSTURE

 

À l’opposé de la personne trop anxieuse, nous avons la personne trop “relax”​ et qui se laisse un peu aller dans son attitude. Adopter une mauvaise posture est une erreur en entretien d’embauche. Par conséquent, redressez-vous, vous n’êtes pas chez vous avec un paquet de chips devant Netflix mais devant une opportunité professionnelle.

 

 

LE SOURIRE

 

Le sourire est primordial lorsque vous passez un entretien, car il a pour vertu d’être communicatif. Ne pas sourire poussera le recruteur à penser que vous êtes fermé et donc gâchez vos chances d’être pris(e). Donc optez pour votre plus beau sourire pendant cette rencontre. Toutefois, évitez un sourire façon Joker dans Batman, car il peut mettre mal à l’aise le recruteur.

 

 

L’ATTITUDE

 

Avoir confiance en soi on dit oui, mais être vantard c’est non ! Faites preuve humilité. Tout est une question de tournure de phrase et de gestuelle.

 

 

UTILISER SON PORTABLE

 

Votre portable doit être en silencieux. Pas de vibreur ! Répondre à un appel ou à un SMS n’est pas approprié lors d’un entretien. Cela pourrait être interprété comme un manque d’intérêt à l’égard de la personne qui vous reçoit. Même si nous savons que les nouvelles générations ont leur téléphone greffé à leur main, pendant un court instant il faudra le laisse de côté. Donc rangez-le dans votre poche et prenez le temps d’écouter votre interlocuteur.

 

 

PRÉPARER DES QUESTIONS

 

Effectivement, si vous ne posez pas de questions lors de l’entretien, l’interlocuteur l’interprétera comme un manque d’intérêt pour le poste et pour l’entreprise. Poser des questions prouve votre implication pour le poste et l’entreprise. Évitez les sujets trop risqués, tels que les congés ou le salaire. Demander plutôt les perspectives d’évolution ou encore les valeurs que véhicule l’entreprise, ses interrogations seront plus pertinentes à poser à cette occasion.

 

Bon entretien !